Libérez-moi

Publié le par houda zekri

Libérez-moi

 

Libérez-moi,

Je ne m’appartiens plus

Retrouvez mon corps empaillé

Insufflez-moi la vie

Et faites-moi renaître

Libérez-moi,

Je ne vois pas ma cage

Je la sens

Ses barreaux m’égratignent chaque matin

Libérez-moi,

Même dorée, je n’en veux pas

Je suis carcan

Je craque

Je me vois découpée en mille morceaux

Libérez-ma parole

Les mots ne suffisent plus

Les sons avalent sans cesse ma voix

Ma gorge n’est pas nouée,

Seuls les mots ne sortent pas

De peur d’attraper « froid »

Libérez mes yeux

L’obscurité les blesse

La lumière les aveugle

Je veux ;

Contempler la liberté des autres

Redonnez-moi mes globes

Ou enfoncez vos clous dans ma chair

Redonnez-moi mes ongles

Ceux que vous avez arrachés

Afin de perturber votre sommeil

Et de racler les murs froids et gris

Redonnez-moi            l’espoir

                                                 D’être libre

                                    Ou

                                                 D’emprisonner mes idées

                                                 De vivre

                                    Ou

                                                 D’enterrer mes mensonges

Libérez-moi

Je suis frêle

Coupez-moi la tête

Et exposez mes pamphlets

Laissez-moi rire

                           De Moi

Même sans dents

Un sourire transporte les cœurs/corps meurtris

Houda ZEKRI

4 février 2008

Publié dans poésie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article