Rachid, l'épicier du coin

Publié le par houda zekri

Rachid

 

 

Il s’appelait Rachid,

Le petit Chose du coin

Blouse grise

Et tignasse frisée

« R » roulés à la basanée

Pas du tout sordide

Juste travailleur effréné

Vendeur de pacotilles

Pas Gaulois, pas Français,

Juste Marocain immigré

 

Il s’appelait Rachid

L’épicier du coin

Moitié Musulman

Moitié diabétique

Et bosseur de surcroît

Messieurs Lefranc et le Roy

Le désignèrent coupable

Potentiellement tabassable

De toute façon

Qui s’en préoccupera

 

Il s’appelait Rachid

Le Petit Chose du coin

Effacé et candide

Par des inconnus, agressé

En pleine nuit

Dans les rues du quartier vide

Mais qui s’en souviendrait ?

 

Le 23 février 2008

Publié dans chansons

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article